Choisir le meilleur sèche linge à évacuation en 2018 : Comparatif, Tests, Avis

Si vous cherchez la solution la moins chère possible en matière de sèche-linge, les modèles à évacuation constituent une alternative qui mérite votre intérêt.

Parmi les plus accessibles du marché, ils présentent plusieurs avantages, mais aussi un inconvénient de taille : l’évacuation doit être dirigée vers l’extérieur de la maison. Forcément, cette alternative est compliquée à mettre en œuvre en appartement (mais pas impossible).

Vous pensez sérieusement à vous procurer ce type d’appareil ? 

Découvrez tous nos conseils pour sélectionner le meilleur sèche linge à évacuation, ainsi que plusieurs informations qui vous aideront à mieux appréhender son installation et utilisation.

Ra​ng

Produit

Note

1

Rowenta RH8872WO Air Force Extreme Vision Pro

4,5/5

2

Dyson DC62 

4,5/5

3

Rowenta RY7557WH Clean & Steam

4/5

4

Dyson V8 Absolute

4/5

5

Rowenta RH8828WO Air Force Extreme

3,5/5

6

Dyson V6 Total Clean

3,5/5

7

Bosh Move 2en1

3,5/5

8

Puppyoo WP521

3,5/5

9

OneConcept Cleanbutler 2G

3/5

10

Philips PowerPro Aqua fc6401/01

3/5

Le sèche linge à évacuation : un classique pratique et accessible

Il existe de très nombreux appareils différents dans l’univers des sèche-linges. Certains sont très sophistiqués, permettant généralement d’utiliser un minimum d’électricité pour des résultats optimaux. Mais ces dispositifs ont un coût important à l’achat, que toutes les familles ne peuvent décemment pas supporter. À l’inverse, le sèche linge à évacuation est un appareil vendu à des prix assez bas, facilement accessibles. La présence d’un tuyau d’évacuation à rediriger vers l’extérieur constitue une contrainte significative, surtout quand on ne peut pas effectuer le branchement sur une aération. Toutefois, plusieurs astuces vous permettent d’installer un sèche-linge de ce type sans faire de travaux : découvrez notre guide pour tout savoir avant de réaliser cet achat.

Qu’est-ce qu’un sèche-linge à évacuation ?

Au moment d’acheter un sèche-linge, vous êtes confrontés à plusieurs alternatives : les systèmes à évacuation peuvent attirer votre attention, notamment parce qu’ils sont commercialisés à des tarifs plus abordables. Ces derniers sont nantis d’une gaine d’évacuation dans laquelle l’air humide circule. Il est idéalement rejeté vers l’extérieur, par l’intermédiaire d’un branchement sur une aération. Le raccordement sur une VMC (ventilation mécanique contrôlée) n’est pas possible.

Selon les modèles, on peut accéder à un séchage mécanique (par l’intermédiaire d’une minuterie) ou électronique (avec une sonde qui mesure le taux d’humidité du linge). En parallèle, les sèche-linges se sont perfectionnés avec le temps. Aujourd’hui, de nombreux fabricants proposent des fonctionnalités variées comme le départ différé, permettant de bénéficier des heures creuses, ou encore l’anti-froissage, idéal quand on veut éviter de passer des heures à repasser.

Chaque appareil est programmé à l’aide de boutons (et parfois d’un écran LED). Une résistance chauffe l’air qui circule dans le tambour, et une turbine initie un mouvement d’air tout en entraînant le moteur. Un filtre est systématiquement mis en place, dans l’optique de retirer toutes les fibres mortes, les poussières, et même les mouchoirs oubliés dans les poches !

Pourquoi acheter un sèche linge à évacuation ?

Si vous n’avez pas encore de sèche-linge à la maison, vous savez que le séchage à l’air ambiant n’est pas une option toujours confortable : pour des textiles comme le linge de lit ou de toilette, le résultat manque un peu de douceur… Et quand le séchoir est disposé dans les pièces de vie, il augmente significativement le taux d’humidité dans l’air. Trop froissés, difficiles à sécher complètement : si vous rêvez que vos vêtements propres soient rapidement prêts pour un rangement dans le dressing, il vous faut un sèche-linge.

Pour savoir si vous pouvez vous équiper d'un sèche linge à évacuation, vous devez simplement connaître la contrainte liée au raccordement de la gaine. Cette dernière peut être installée sur une bouche d’aération existante. Vous pouvez aussi effectuer un trou dans le mur et créer un conduit qui permettra de rejeter l’humidité.

Il existe des kits spécifiquement conçus pour brancher l’évacuation du sèche-linge à l’intérieur de la maison. Cette solution est très souvent mobilisée par les personnes qui n’ont pas les installations nécessaires chez elles, et qui ne peuvent pas — ou ne souhaitent pas — faire de travaux. Finalement, si vous avez besoin d’un sèche linge qui ne vous coûte pas trop cher, le choix d’un système à évacuation s’imposera assez naturellement.

Par exemple, si vous emménagez dans un logement avec une buanderie déjà équipée, vous pouvez sans aucun problème parcourir notre guide comparatif à la recherche du sèche linge à évacuation qui répondra à toutes vos attentes.

Les différents types de sèche-linges

Le sèche-linge à évacuation semble vous intéresser, mais vous n’avez peut-être pas encore la certitude de vous tourner vers cette alternative. Afin de vous conforter dans votre choix, la meilleure solution reste de connaître toutes les technologies disponibles ! Concrètement, il existe trois grandes familles de sèche-linge :

Le sèche-linge à évacuation

Dans le rayon sèche-linge des magasins ou sites de vente en ligne en électroménager, le sèche linge à évacuation se présente souvent comme le moins cher. Beaucoup de personnes le choisissent pour son aspect économique, mais il faut savoir qu’il s’agit d’une solution plus contraignante sur le plan de l’installation. En effet, il faut normalement diriger la gaine d’évacuation vers l’extérieur du bâtiment (en la raccordant sur une aération existante, ou en créant un conduit si nécessaire). On peut toutefois sélectionner un sèche linge à évacuation sans envisager un branchement à l’extérieur, en achetant un kit composé d’un bac condenseur.

Le sèche-linge à condensation

Il séduit de plus en plus les familles, notamment parce qu’il est simple à installer que les modèles à évacuation. Avec le sèche-linge à condensation, l’humidité est recueillie dans un bac spécialement conçu à cet effet, que les utilisateurs doivent régulièrement vider. Sur ces modèles, on observe parfois que le taux d’humidité dans l’air augmente pendant le cycle de séchage, car l’étanchéité n’est pas totale. Plusieurs appareils, plus sophistiqués, ne laissent aucune place à l’humidité et proposent des innovations réduisant les contraintes d’entretien (auto-nettoyage du réservoir, par exemple).

Le sèche-linge pompe à chaleur

Alors même que le sèche-linge à condensation réalise de beaux progrès en matière d’économies en électricité, les modèles nantis d’une pompe à chaleur font des promesses encore supérieures. En effet, la pompe remplace la résistance, la température est beaucoup moins haute et, naturellement, on peut concevoir des appareils de classe énergétique A++, qui n’utilisent que très peu d’électricité. En parallèle, puisque le séchage est plus doux, il est désormais compatible avec les tissus plus sensibles comme la laine. Très sophistiqués, ces appareils figurent aussi parmi les plus chers sur le marché — mais permettent de faire des économies significatives sur la facture énergétique.

Les avantages (et inconvénients) des sèche-linges à évacuation

Le principal avantage du sèche linge à évacuation réside dans son tarif accessible. En effet, quand il faut se procurer de l’électroménager, nous savons que les dépenses sont parfois considérables. Mais pour cet achat, il est tout à fait possible de trouver des modèles assez abordables, avec une bonne durée de vie — à condition d’en prendre soin !

Nous aimons beaucoup le sèche linge à évacuation pour son côté « simple à entretenir ». Avec lui, vous n’avez pas à vous soucier de vider un quelconque réservoir d’eau, puisque l’humidité est directement rejetée dehors. Vous allez simplement devoir penser à retirer les poussières et résidus sur le filtre après chaque séchage, un réflexe que l’on prend généralement assez vite. Par ailleurs, si vous n’avez pas le temps d’attendre que votre linge soit sec, vous apprécierez les cycles rapides et efficaces de ces modèles performants, qui permettent de ranger son linge propre environ une heure après avoir lancé le cycle.

Si vous n’avez qu’un petit budget à consacrer à cet achat, le choix de l'évacuation classique vous intéressera sans aucun doute. Malgré tout, quelques inconvénients méritent d’être soulignés : le premier, évident, concerne l’installation très contraignante. Concrètement, si vous voulez respecter les règles de l’art, il faut pouvoir disposer la gaine d’évacuation sur une aération ou un trou spécialement conçu à cet effet. Vous pouvez mobiliser un bac condenseur pour que l’humidité soit redirigée vers un récipient à poser dans la pièce, mais cette solution restera peu profitable, car vous risquez de voir augmenter le taux d’humidité chez vous. Enfin, notez que la consommation électrique d’un sèche linge à évacuation est deux fois plus importante que celle d’un appareil avec une pompe à chaleur.

Quel budget prévoir pour un sèche linge à évacuation ?

Vous l’avez compris, le sèche linge à évacuation entre dans la catégorie des sèche-linges moins chers. Généralement, les appareils commercialisés sont plus abordables que ceux qui fonctionnent avec la condensation ou la pompe à chaleur.

Par exemple, en entrée de gamme, les modèles les plus économiques coûtent moins de 200 € ! Naturellement, si vous souhaitez mobiliser un séchage électronique (l’appareil module la durée du cycle selon le taux d’humidité du linge), il faudra compter au moins 200 € pour de l’entrée de gamme.

Beaucoup de sèche-linges avec une évacuation sont vendus à des tarifs oscillant entre 250 € et 400 €. Les variations de prix s’expliquent par différents critères comme la capacité du tambour, les fonctionnalités, l’efficacité de séchage, mais aussi la renommée de la marque, dans certains cas.

Par la suite, si vous vous intéressez aux sèche-linges à évacuation qui coûtent plus de 400 €, vous vous placez déjà dans le haut de gamme. Certains modèles peuvent atteindre — ou même dépasser — les 1 000 €, notamment quand on mise sur des capacités importantes, de 7 à 10 kilogrammes. Si vous avez la possibilité de consacrer ce prix à cet achat, n’hésitez pas à étudier toutes les opportunités qui se présentent à vous. En effet, avec une enveloppe de 500 €, par exemple, vous n’êtes pas condamnés à sélectionner un sèche linge à évacuation : vous pouvez aussi regarder du côté des modèles avec une pompe à chaleur, et comparer les points positifs et négatifs de chaque référence.

Comment choisir son sèche linge à évacuation ?

Les critères pour choisir un sèche linge à évacuation sont assez proches des caractéristiques que l’on compare pour acheter n’importe quel sèche-linge, qu’il fonctionne avec une gaine d’évacuation, un système de condensation ou une pompe à chaleur. Malgré tout, sur cette alternative moins chère mais plus énergivore, certains paramètres doivent attirer votre attention en priorité.

La classe énergétique

Les sèche-linges à évacuation sont réputés pour leur impact assez important sur la facture d'électricité. Ainsi, vous devez comparer tous les modèles en confrontant bien les performances énergétiques, obligatoirement affichées (que vous achetiez en ligne ou en magasin). La note, entre A+++ et D, doit vous aider. Les meilleurs modèles sont plus proches de A. Et si la note est similaire, vous pouvez également regarder la consommation annuelle moyenne en kWh.

La capacité

Alors même que la classe énergétique est un critère universel que tout le monde peut mobiliser de la même façon, la capacité se présente comme un paramètre qu’il faut étudier en fonction de chaque profil. Le sèche-linge le plus grand ne sera pas forcément le plus adapté à vos besoins, surtout si vous vivez seul ou en couple. Il ne s’agit donc pas toujours de trouver le plus grand ou le plus petit modèle, mais celui qui vous permettra de gagner un maximum de confort sur les lessives !

La durée moyenne du cycle

Pour éviter d’éterniser vos lessives et afin de réduire l’impact d’un cycle de séchage sur votre facture d’électricité, vous allez naturellement devoir regarder la durée moyenne d’un cycle. Il s’agit d’un critère que l’on trouve obligatoirement sur l’étiquette. Si vous portez des textiles sensibles, gardez à l’esprit que les cycles trop courts peuvent être synonymes d’une température très élevée, pas toujours profitable pour conserver son linge en bon état.

Les fonctionnalités

Sur le plan des fonctionnalités, on considère facilement que plus elles sont variées, meilleures sont les chances d’apprécier l’utilisation de l’appareil. Dans la réalité, il faut se méfier des trop belles promesses et se contenter de l’essentiel. Certains fabricants peuvent vanter des atouts qui ne vous seront d’aucune utilité, alors qu’un modèle avec peu de qualités apparentes pourra se révéler suffisant. Malgré tout, quelques petits plus comme l’option « anti-froissage » ou encore le départ différé peuvent faire la différence.

Comment utiliser un sèche linge à évacuation ?

L’utilisation d’un sèche linge à évacuation est relativement simple : vous devez sélectionner le programme adapté à vos textiles, déterminer la durée ou laisser l’appareil décider de la durée de séchage (selon le fonctionnement de base, s’il est mécanique ou électronique). Nous vous conseillons de toujours regarder l’étiquette de chaque vêtement, comportant un pictogramme avec le sèche-linge. Quand il est barré, il ne faut pas mettre le vêtement à sécher à l’intérieur. La présence d’un ou deux points à l’intérieur du logo vous informe de la température à laquelle vous pouvez sécher :

S’il y a un point à l’intérieur du logo de sèche-linge, utilisez le programme délicat ;

S’il y a deux points à l’intérieur du logo de sèche-linge, vous pouvez actionner le programme classique ;

Si le logo de sèche-linge est affiché sans point, vous pouvez sécher à température haute (sachant que cette démarche reste déconseillée si vous voulez vraiment prendre soin de vos vêtements).

L’installation d’un sèche linge à évacuation reste probablement l’étape la plus compliquée : rassurez-vous, vous n’aurez à vous en occuper qu’une seule fois, et les manuels d’utilisation expliquent bien la méthode à suivre. Pour commencer, placez l’appareil sur un sol dur et veillez à ce qu’il soit bien horizontal. Par ailleurs, choisissez de préférence une pièce bien aérée. Évitez de disposer le sèche-linge à proximité d’autres meubles, car s'agit d'une source de chaleur.

Pour l’installation du conduit d’évacuation, nous vous recommandons de débrancher l’appareil du réseau électrique. Le conduit doit être conçu de manière à ce que l’air ne revienne pas dans la pièce et ne cause pas de dommages ailleurs. Les accessoires de raccordement sont parfois en option : au moment d’acheter votre sèche-linge, demandez conseil afin de vous assurer que vous aurez bien tout le matériel pour l’installation.

Selon les cas, la gaine sera raccordée à une bouche d’aération ou à un conduit spécifiquement conçu à cet effet. Si vous n’avez pas la possibilité de choisir entre ces deux alternatives, vous pouvez vous procurer un bac condenseur, dans lequel vous insérerez la gaine d’évacuation. Il faudra veiller à vider régulièrement ce réservoir, pour éviter que l’humidité ne s’accumule dans la pièce.

Quelques conseils pour nettoyer et prendre soin de votre sèche linge à évacuation

Bien entretenir son sèche linge à évacuation permet de prolonger sa durée de vie — en vous évitant des frais de réparation dont vous pouvez vous passer ! Avant et après chaque utilisation, contrôlez toujours l’état des filtres. Si vous laissez les poussières s’accumuler, l’appareil consommera davantage d’énergie pour fonctionner.

Une fois par mois, vous pouvez débrancher le sèche-linge et passer l’aspirateur à l’intérieur du tambour. Pour nettoyer l’intérieur de fond en comble, n’hésitez pas à passer une éponge humidifiée avec un peu d’eau savonneuse. Naturellement, n’utilisez aucun produit qui pourrait être agressif. Enfin, après ce petit nettoyage, rebranchez l’appareil et faites-le tourner à vide : vous observerez que de nouveaux petits résidus ont probablement fait leur apparition sur le filtre. Il s’agit de fibres qui auraient pu résister au lavage. Retirez-les du filtre, et votre sèche-linge est à nouveau parfaitement propre !

En cas de soupçon de panne, regardez la notice d’utilisation : pour chaque anomalie, des démarches à suivre vous sont proposées. Si vous doutez, n’hésitez pas à solliciter le SAV du fabricant.

Comparatif : nos sèche-linges à évacuation préférés

Sans avoir la prétention de vous présenter le meilleur sèche linge à évacuation, nous vous proposons un guide d’achat composé de 10 suggestions susceptibles de vous intéresser. À chaque fois, nous listons les avantages et inconvénients : libre à vous de faire la sélection.

Le sèche linge à évacuation Hotpoint FTVF 85 C P (SK) est un modèle caractérisé par son volume important : il permet de sécher jusqu’à 8 kilogrammes de linge. Et contre toute attente, cet atout ne se voit pas sur la facture finale, car l’appareil n’est pas plus cher que ses concurrents avec des capacités plus proches des 7 kilogrammes.

En revanche, il faut savoir que cette grande capacité est contrebalancée par un inconvénient non négligeable : ce sèche-linge consomme en moyenne 586 kWh par an. Tous les sèche-linges à évacuation ont besoin de beaucoup d’électricité pour fonctionner, mais celui-ci est particulièrement gourmand. Prenez ce critère en compte au moment de faire votre choix ! Et notez que vous pouvez utiliser le départ différé jusqu’à 24 heures si votre contrat d’électricité inclut les heures creuses.

Malgré cet inconvénient à signaler, nous avons souhaité vous parler de ce produit dans notre comparatif, car il regroupe d’autres avantages très appréciables. Pour commencer, avec lui, vous avez le choix entre plusieurs programmes de séchage. Avec, entre autres, une fonction « lit et bain », que vous allez considérer comme incontournable si vous aimez quand votre linge de maison est doux.

Le fonctionnement de l’appareil est électronique, et vous connaissez le déroulement du cycle grâce à un témoin de temps restant. Pour couronner le tout, cet appareil est équipé d’une sécurité enfant. Un point fort de taille, surtout quand on sait qu’il se destine surtout aux familles (de par sa grande capacité).

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Nombreux programmes
  • smile-o
    Témoin de temps restant
  • smile-o
    Adapté aux familles
  • frown-o
    Gourmand en énergies
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Bruyant (69 dB)
  • frown-o
    Durée moyenne du cycle assez longue (130 min)

Disponible en coloris noir, le sèche linge à évacuation Continental Edison CESLEE6DDB pourra vous étonner si vous le voyez en magasin, car il arbore une teinte peu commune dans cet univers ! Difficile de juger cette caractéristique comme un avantage ou un inconvénient, car les goûts ne se discutent pas : malgré tout, nous admettons que le choix du noir permet à l’appareil d’être moins salissant.

Si vous craquez pour ce modèle, sachez que sa capacité de 6 kilogrammes reste assez réduite. Elle est parfaite pour une personne seule ou un couple, mais vraiment limitée dès lors que l’on doit composer avec un ou plusieurs enfant(s).

Le Continental Edison CESLEE6DDB, en tant que solution d’électroménager pour les petits ménages, a toutes les qualités du meilleur sèche linge à évacuation ! En effet, son tarif est très abordable — mais le fabricant n’a fait aucune concession sur les performances. Par exemple, le séchage électronique vous permet d’éviter l’utilisation d’électricité quand le linge est déjà sec. Une sonde, à l’intérieur de l’appareil, mesure le taux d’humidité. Quand il se rapproche de 0, le cycle s’achève automatiquement.

Pour couronner le tout, cet appareil de classe énergétique C dispose d’une fonction départ différé, d’un programmateur électronique et d’un signal sonore de fin de programme. Une protection contre la surchauffe est aussi prévue sur le dispositif.

Au tout début, il faudra prendre le temps de vous familiariser avec les commandes. Elles ne sont pas extrêmement compliquées, mais restent moins intuitives que celles d’un sèche-linge mécanique doté simplement d’une minuterie.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Séchage électronique
  • smile-o
    Départ différé
  • smile-o
    Sécurité contre la surchauffe
  • frown-o
    Capacité réduite (6 kg)
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Assez bruyant (68 dB)
  • frown-o
    Commandes compliquées à comprendre au début

Vous cherchez un sèche linge à évacuation susceptible de prendre soin de tous vos textiles, y compris des matières sensibles ? Le modèle Candy GCV570NC pourra répondre à cette attente. En effet, nous soulignons la présence de nombreux programmes de séchage sur l’appareil : fragile, laine, séchage complémentaire, séchage rapide, défroissage, repassage facile, prêt-à-porter. Un large panel de possibilités, le tout à un prix très honnête dans le milieu de gamme !

Avec cet appareil, le séchage est électronique. Une sonde analyse le taux d’humidité et adapte le séchage. Cette fonction n’est pas la seule qui vous permette de faire des économies en énergies, puisque vous pouvez aussi choisir le départ différé, si votre fournisseur d’électricité différencie le tarif des heures creuses du tarif des heures pleines. Selon vos préférences, vous pouvez programmer un cycle dans 3, 6 ou 9 heures.

Plusieurs indicateurs pourront vous aider à mieux utiliser votre nouveau sèche-linge : vous êtes informé de la nécessité de nettoyer le filtre, et vous savez également où vous en êtes dans le cycle de séchage.

Avec sa classe énergétique C, on ne peut malgré tout pas affirmer que ce sèche-linge est réellement économe. En effet, même si toutes les fonctionnalités permettent de diminuer l’impact sur la facture en électricité, l’appareil reste assez gourmand quand il est en marche, puisqu’il faut bien sûr faire chauffer la résistance.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Indicateur de nettoyage de filtre
  • smile-o
    Nombreux programmes
  • smile-o
    Départ différé
  • frown-o
    Assez gourmand en électricité
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Petit pour une famille (7 kg)
  • frown-o
    Maîtrise des commandes nécessaires pour tirer profit des divers programmes

Beaucoup de familles cherchent avant tout un sèche linge à évacuation pratique, assurant le travail de base — sans pour autant avoir besoin de multiples fonctionnalités. Le modèle Continental Edison SLEE7DDW répond efficacement à ce besoin d’un appareil classique et solide. Concrètement, vous n’avez pas le choix entre une multitude de programmes de séchage et vous ne disposez pas d’un écran LCD permettant de régler le séchage.

D’apparence sobre, ce modèle se contente de l’essentiel : avec sa capacité de 7 kilogrammes et sa consommation énergétique annuelle moyenne de 425 kWh, il se présente comme moins gourmand que certains appareils similaires. Il propose d’un départ différé jusqu’à 12 heures, et possède aussi une protection contre la surchauffe ainsi qu'un verrou de porte.

Si vous cherchez un sèche-linge pas cher, fonctionnel et faisant preuve d’un minimum de robustesse, ce modèle vous conviendra sans aucun doute. En revanche, nous soulignons que le design reste peu soigné et que les 15 programmes affichés par le fabricant peuvent décevoir.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Peu onéreux à l'achat
  • smile-o
    Simple d'utilisation
  • smile-o
    Départ différé
  • frown-o
    Design perfectible
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Programmes peu élaborés
  • frown-o
    Confort d'utilisation minimal

Selon le fabricant, le sèche linge à évacuation Bosch WTA73200FF est respectueux du linge. En effet, la technologie AutoDry est couplée avec le séchage Sensitive Drying : le linge n’est pas plaqué contre le tambour, mais circule continuellement — et les flux d’air chaud proviennent de tous les côtés, ce qui permet un séchage plus uniforme.

Le choix entre différents programmes constitue un véritable atout. Vous pouvez, par exemple, activer le mode « anti pli » ou « finition laine ». Plus besoin de faire sécher les textiles sensibles à l’air libre, votre nouveau sèche-linge en prendra soin !

Avec son écran LED, son indicateur de filtre, son témoin de temps restant et son signal sonore de fin de programme, cette référence signée Bosch regroupe tous les critères que l’on recherche dans un bon sèche-linge. Il est polyvalent, fonctionnel et plutôt facile à utiliser. L’indicateur de filtre constitue un point fort important, car on ne le trouve pas sur tous les appareils. Il permet de vous aider à mieux prendre soin de votre sèche-linge, pour qu’il soit plus efficace et qu’il consomme moins. Mais si vous avez une grande famille, sa capacité de 7 kilogrammes pourra se présenter comme un frein.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Indicateur de filtre et témoin de temps restant
  • smile-o
    Ecran LED
  • smile-o
    Nombreux programmes
  • frown-o
    Cycles longs (130 minutes en moyenne)
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Capacité limitée pour une famille
  • frown-o
    Assez onéreux

Commercialisé à un tarif très accessible, le sèche linge à évacuation Indesit IDV 75 se présente comme un excellent choix à destination des familles de moyenne taille ! En effet, sa capacité de 7 kilogrammes permet de gérer assez facilement les vêtements de plusieurs personnes. L’un de ses points forts réside dans sa consommation énergétique très raisonnable. En effet, ce modèle est classé B — et reste moins gourmand en électricité que la plupart des sèche-linges au même prix.

L’usage de cet appareil est d’une simplicité enfantine. Il vous suffit de mettre le linge dans le tambour, d’appuyer le bouton pour choisir entre le séchage « coton » ou « intensif », puis de sélectionner la durée du séchage à l’aide de la minuterie. En moyenne, vous pouvez réussir à sécher tous les textiles en 109 minutes. La rapidité des cycles vous permet de consommer moins d’électricité, puisque l’appareil fonctionne pendant une durée réduite.

À la fin du programme, un séchage à froid est réalisé afin de rendre au linge sa température initiale. D’une façon générale, si vous achetez cet appareil, vous constaterez qu’il s’agit d’un milieu de gamme très simple, qui ne s’encombre pas avec des technologies trop complexes à mobiliser. Naturellement, si vous attendez quelque chose de plus sophistiqué, vous pourrez être légèrement déçu !

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Très bon rapport qualité/prix
  • smile-o
    Classe énergétique B
  • smile-o
    Usage simple
  • frown-o
    Deux programmes de séchage uniquement
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Porte non réversible
  • frown-o
    Pas d'écran LED

Avec son modèle DV 8220 X, Beko met en place la technologie Sensor : concrètement, un système a été spécialement conçu pour mesurer l’humidité du linge et adapter la longueur du cycle. Ce modèle électronique vous permet d’éviter tous les gaspillages d’électricité, un atout considérable pour votre budget et pour notre planète.

Puisque le hublot peut être ouvert à 155°, vous profitez d’un confort d’utilisation très appréciable. Et ce confort est total quand vous savez que vous n’avez pas à vous soucier du contrôle du filtre : un voyant s’allume lorsqu'il est temps de le nettoyer. Grâce à sa capacité de 8 kilogrammes, ce sèche linge à évacuation conviendra sans aucun problème aux familles avec plusieurs enfants.

Plusieurs programmes sont disponibles. Parmi eux, le « délicat », idéal si vous nettoyez des vêtements synthétiques, ou encore le « prêt à porter » et le « prêt à repasser ». Finalement, cet appareil ne se contente pas de sécher le linge, il vous fait également gagner un temps considérable, puisqu’il rend le repassage plus simple ou, parfois même, inutile.

Avec un temps de séchage moyen de 150 minutes et une consommation électrique annuelle de 579 kWh, ce sèche-linge reste toutefois gourmand en énergies. Il faut le savoir car, si vous le faites marcher souvent, vous pourrez le ressentir sur la facture d’électricité.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Ouverture du hublot à 155°
  • smile-o
    Capacité de 8 kg
  • smile-o
    Fonction « prêt à porter » 
  • frown-o
    Gourmand en électricité
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Durée moyenne du séchage de 150 minutes
  • frown-o
    Départ différé perfectible (jusqu'à 9 heures seulement)

Commercialisé en entrée de gamme et caractérisé par sa petite capacité de 6 kilogrammes, le sèche-linge Beko DV6110 n’a pas d’immenses prétentions. Pourtant, au travers de petites initiatives pertinentes, le fabricant parvient à nous convaincre qu’il s’agit d’une bonne alternative ! En effet, le choix de parois anti-vibrations permet de diminuer les nuisances sonores liées au séchage : ce modèle affiche 66 dB au compteur, ce qui reste raisonnable.

Mieux encore, Beko a mis en place une porte réversible qui s’ouvre à 155°. Pour déposer et reprendre le linge, vous avez davantage de libertés et de confort. Un autre atout intéressant est vanté par la marque : à la fin de chaque cycle de séchage, un anti-froissage automatique se met en marche. Cette fonctionnalité ne vaut pas un véritable défroissage au fer à repasser, mais reste appréciable pour gagner du temps.

Notez que ce sèche-linge est mécanique : aucune sonde ne mesure l’humidité du linge, c’est à vous de choisir la durée du cycle. Si vous voulez limiter autant que possible la consommation en électricité, il faudra préférer les séchages électroniques, un peu plus onéreux à l’achat, mais utiles quand il s’agit de réduire la consommation électrique.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Porte réversible et pratique
  • smile-o
    Anti-froissage automatique
  • smile-o
    Prix accessible
  • frown-o
    Séchage mécanique
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Capacité de 6 kg
  • frown-o
    Design perfectible

Les deux principaux points forts du sèche linge à évacuation Indesit IDVA835 sont assez faciles à identifier. Pour commencer, il est noté B pour ses performances énergétiques. Comme vous pouvez le voir dans ce comparatif, beaucoup d’appareils sont notés C. Celui-ci est un plus petit consommateur d’électricité ! Par ailleurs, avec une capacité de 7,5 kilogrammes, cette référence se présente comme compatible avec les plus grandes familles.

Si vous voulez économiser encore plus grâce aux heures creuses, il vous suffit d’utiliser le départ différé, vous pouvez programmer un cycle jusqu’à 9 heures avant son départ ! Le fabricant a également pensé à incorporer une fonctionnalité spéciale pour la laine, ce qui vous satisfera si vous appréciez de sécher rapidement vos pulls l’hiver.

Si vous aimez les appareils d’électroménager qui offrent un maximum de confort, celui-ci pourra vous frustrer légèrement, car il n’est pas équipé d’un écran LCD. À la fin de chaque cycle, une petite sonnerie vous informe que vous pouvez récupérer le linge. Toutefois, puisque le sèche-linge est assez bruyant, vous devriez l’entendre sans trop de difficultés, sauf s’il est dans une pièce isolée.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Classe énergétique B
  • smile-o
    Capacité de 7,5 kg
  • smile-o
    Programmes adaptés aux différents textiles
  • frown-o
    Départ différé perfectible (9 heures seulement)
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Assez bruyant (69 dB)
  • frown-o
    Pas d'écran LCD

La marque Electrolux, avec son modèle EDE1070PDW, présente quelques innovations intéressantes. En effet, le choix d’une ouverture XL permet de facilement charger et décharger le tambour. Même si vous nettoyez de grands draps, par exemple, vous n’avez pas de difficultés à manipuler le linge : vous évitez ainsi les courbatures, fréquentes quand on enchaîne les lessives.

Cet appareil fonctionne sur la base du séchage électronique : des capteurs mesurent l’humidité et, quand le taux minimal est atteint, l’appareil s’arrête tout seul. Le choix de ce type d’alternative limite les consommations électriques inutiles. En outre, cet appareil est réellement efficace, car la durée moyenne d’un cycle est de 89 minutes (une durée inférieure à la majorité des autres références présentées dans ce guide d’achat).

En parallèle, pour simplifier l’installation, le fabricant a décidé de mettre à disposition 3 aérations, ce qui vous permet d’orienter votre sèche-linge comme vous le souhaitez.

Pour mieux vous organiser dans vos tâches ménagères, vous pouvez utiliser les informations délivrées par le voyant d’avancement du séchage. Malgré tous ses avantages, ce modèle pèsera sur votre facture en électricité, avec sa consommation annuelle moyenne de 512 kWh. Compte tenu des promesses de cet appareil plutôt réussi, ce critère provoque tout naturellement une légère déception, d’autant que le départ différé n’est pas possible.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Cycles généralement rapides (89 minutes en moyenne)
  • smile-o
    Voyant d'avancement du séchage
  • smile-o
    3 aérations pour simplifier l'installation
  • frown-o
    Consommation énergétique importante
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Pas de départ différé
  • frown-o
    Pas d'écran LED

Conclusion : le sèche linge à évacuation, économique à l’achat et facile à utiliser

Nous espérons que notre guide comparatif vous aura au moins permis de comprendre une chose : vous pouvez trouver un sèche linge à évacuation pas cher sur le marché. Mais vous devez savoir que, si vous voulez respecter les préconisations du fabricant, il faut prévoir une évacuation de l’humidité vers l’extérieur du domicile, ce qui n’est pas toujours possible, surtout quand on loue un appartement.

Le meilleur sèche linge à évacuation sera, avant tout, celui qui vous proposera une capacité cohérente avec vos besoins. Par ailleurs, ne pensez pas uniquement au prix à l’achat : comparez les consommations énergétiques et les informations sur le départ différé (si vous bénéficiez des heures creuses). En effet, un coût de fonctionnement plus faible vous permettra d’amortir plus rapidement un achat pour lequel vous avez dépensé plus que prévu.

Si ce guide d’achat vous a été utile, n’hésitez pas à l’envoyer à vos proches également intéressés par la thématique. Et si vous avez des questions, nous restons à votre disposition pour y répondre !

Send this to a friend