Choisir le meilleur sèche linge à condensation en 2018 : Comparatif, Tests, Avis

On ne peut pas installer n’importe quel sèche-linge dans nos maisons et appartements.

En effet, certains modèles nécessitent de pouvoir accéder à une bouche d’évacuation, et tous les logements ne sont pas adaptés à cette contrainte. 

Dans ce cas de figure, la solution la plus pratique et la plus économique reste le sèche linge à condensation. Mais sur le marché, vous allez pouvoir trouver de très nombreuses références : comment choisir la bonne ?

Nous avons cherché, pour vous, toutes les informations utiles : découvrez notre guide avant de faire votre choix !

Ra​ng

Produit

Note

1

Rowenta RH8872WO Air Force Extreme Vision Pro

4,5/5

2

Dyson DC62 

4,5/5

3

Rowenta RY7557WH Clean & Steam

4/5

4

Dyson V8 Absolute

4/5

5

Rowenta RH8828WO Air Force Extreme

4/5

6

Dyson V6 Total Clean

3,5/5

7

Bosh Move 2en1

3,5/5

8

Puppyoo WP521

3,5/5

9

OneConcept Cleanbutler 2G

3/5

10

Philips PowerPro Aqua fc6401/01

3/5

Le sèche linge à condensation, un appareil incontournable à la maison

Il existe aujourd’hui différents types de sèche-linge, mais celui que l’on retrouve le plus souvent dans les ménages reste le modèle à condensation classique. Sa conception en circuit fermé est compatible avec tous les modes de vie. Même si vous êtes locataire d’un petit appartement dans lequel vous n’avez pas la possibilité d’installer une évacuation, vous pouvez vous équiper. Avant de sélectionner le meilleur sèche linge à condensation, prenez quelques minutes afin de tout connaître de cet appareil d’électroménager : son mode de fonctionnement, ses spécificités, ses avantages, mais aussi ses éventuelles limites.

Qu’est-ce qu’un sèche linge à condensation ?

Les prémices du sèche-linge remontent au début du XIXe siècle : un Français a construit une sorte de ventilateur — pour sécher le linge en moins de deux heures, même quand la météo est peu clémente. Il s’agit alors d’un fût de forme cylindrique fendu, en mouvement grâce à une manivelle, tourné autour d’un feu.

Pendant de nombreuses années, on sèche les vêtements avec les moyens disponibles, mais il faut beaucoup de temps pour y parvenir, surtout en plein hiver. Le premier sèche-linge électrique est développé en 1935, par un Américain vivant dans les contrées froides du Dakota du Nord. Une première production en série est lancée à la fin des années 1930.

Aujourd’hui, le sèche-linge est un appareil d’électroménager au point. Les premières contraintes, constatées sur les modèles à évacuation, ont été supprimées avec l’apparition des systèmes à condensation. En parallèle, le côté « gourmand en énergies », très préoccupant pour les consommateurs, disparaît quand on opte pour une pompe à chaleur (même si cette solution n’est pas à la portée de tous les budgets, car elle est onéreuse à l’achat).

Désormais, le sèche linge à condensation se présente comme l’alternative la plus fréquemment choisie. Les prix sont abordables, même s’ils sont légèrement plus élevés que sur un modèle à évacuation. Cet appareil est adapté aux contraintes d’aujourd’hui : puisque de plus en plus de personnes résident en appartement, ce dispositif extrêmement simple à installer séduit tout naturellement.

Pourquoi acheter un sèche linge à condensation ?

Si vous vivez en appartement et si vous mobilisez encore les séchoirs classiques, vous avez peut-être envie d’en finir plus rapidement avec vos lessives. Il vous suffit d’avoir assez d’espace pour poser un sèche-linge à condensation : nul besoin de réaliser des travaux ou d’utiliser une évacuation, l’appareil est indépendant !

Concrètement, le fonctionnement d’un sèche linge à condensation est le suivant : l’eau de votre linge est condensée puis rejetée dans un réservoir. Il vous suffit de vider régulièrement ce bac récupérateur. L’installation est plus simple que celle de votre lave-linge : ici, aucun raccordement compliqué n’est de rigueur, vous devez uniquement brancher l’appareil sur une prise électrique classique, et le tour est joué !

Avant toute chose, nous conseillons l’achat d’un sèche-linge à toutes les familles qui n’en ont pas encore : si le séchage naturel est parfois possible en été, il est beaucoup plus long et difficile en hiver. De même, sans sèche-linge, difficile de nettoyer les couvertures, les couettes, les draps et tous les textiles de grande taille, car le séchage manuel s’apparente à un parcours du combattant (sans compter les prix souvent dissuasifs que pratiquent certaines laveries). Même les personnes qui vivent sans enfant peuvent bénéficier du confort d’un sèche linge à condensation : pour un ménage de petite taille, il suffira d’un modèle compact, avec une capacité d’environ 5 kilogrammes.

Les différents types de sèche-linge

Dans ce guide d’achat, nous parlons spécifiquement du sèche linge à condensation, très répandu. Mais il faut savoir que d’autres alternatives existent : pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie, prenez le temps de vous renseigner sur toutes les solutions à votre disposition.

Le sèche-linge à évacuation, une alternative abordable

Si vous voulez le sèche-linge le moins cher du marché, vous allez très certainement vous tourner vers les modèles « à évacuation ». En effet, il s’agit des alternatives les moins onéreuses que l’on puisse trouver. Malgré tout, elles ne sont pas utilisables par toutes les familles. En effet, vous devez anticiper cet achat, car l’installation sera uniquement possible contre un mur percé. Une autre solution reste réalisable : l’achat d’un bac pour récupérer l’eau. Un kit plutôt pratique, mais pas toujours très étanche, ce qui peut augmenter le taux d’humidité dans l’air de la maison.

Le sèche-linge à condensation, un bon compromis entre l’aspect pratique et économique

Souvent plus cher que le sèche-linge à évacuation, le sèche linge à condensation reste un appareil électroménager abordable. On en trouve à tous les niveaux de gamme, ce qui permet à chacun de pouvoir sélectionner une référence adaptée à ses besoins. Le fonctionnement repose sur la circulation de l’air chaud dans le tambour. La chaleur est produite par des résistances, et l’air chaud retire l’humidité des textiles. Les restes d’eau s’accumulent dans un bac de récupération : tout fonctionne en circuit fermé, nul besoin de réaliser un branchement sur une évacuation. Ce choix est moins contraignant que celui du sèche-linge à évacuation : dans un petit appartement, vous appréciez forcément ce dispositif très facile à installer.

Le sèche-linge pompe à chaleur : la meilleure solution pour faire des économies d’énergie

Vous cherchez un sèche-linge sophistiqué et peu gourmand en énergies ? Nous vous conseillons vivement de vous intéresser de plus près à ces modèles modernes, fonctionnant avec une pompe à chaleur. Ici, la résistance est inutile, pour sécher le linge sans dépenser trop d’électricité. Avec des notes de consommation allant de A à A+++, ces appareils vous permettent de réduire considérablement votre facture en électricité. Ils sont également moins agressifs pour les vêtements : du coton aux matières plus sensibles, aucun habit ne rétrécit ou ne se détériore au cours du cycle. En revanche, le séchage est plus long et ces solutions coûtent généralement plus cher.

Les avantages (et inconvénients) des sèche-linges à condensation

Si vous aviez l’habitude des sèche-linge à évacuation, vous allez vite comprendre le principal avantage du sèche linge à condensation. En effet, l’installation est beaucoup plus facile et largement moins contraignante. L’appareil est en circuit fermé, vous ne devez pas prévoir de branchement pour l’évacuation. Cette alternative s’impose tout naturellement dans les appartements qui ne disposent pas des équipements nécessaires.

Même si vous vivez dans une maison, si vous êtes propriétaire et si vous avez la liberté totale de faire les travaux afin d’installer une évacuation, vous pouvez avoir envie d’opter pour une solution plus simple, que vous pourrez déplacer d’une pièce à l’autre. En bloc avec le lave-linge, dans un garage, une cuisine ou encore une buanderie : libre à vous de brancher l’appareil où bon vous semble, vous avez seulement besoin d’une prise de courant classique.

Certains peuvent redouter l’entretien du sèche-linge : concrètement, un appareil dont on ne prend pas soin risque de se détériorer avec le temps. Sur les modèles classiques, on conseille de nettoyer régulièrement le condenseur (les instructions peuvent varier d’un fabricant à l’autre, c’est la raison pour laquelle nous vous recommandons de bien lire la notice d’utilisation). Cependant, de nos jours, il existe aussi des condenseurs autonettoyants qui simplifient considérablement la tâche.

Le principal handicap du sèche linge à condensation réside dans son système à circuit fermé : dans les faits, il y a toujours un risque de rejeter de l’humidité dans la pièce. Si votre habitat est plutôt sec, cela ne posera probablement pas de difficultés. En revanche, si vous vivez dans une maison déjà humide, ce surplus pourrait réduire la qualité de l’air. Et si vous optez pour une entrée de gamme sans système auto-nettoyant, il faudra penser régulièrement à vider le réservoir et nettoyer le condenseur. Pour finir, à l’achat, le sèche linge à condensation est généralement plus cher que les appareils à évacuation.

Quel budget prévoir pour un sèche linge à condensation ?

Le prix d’un sèche linge à condensation est très variable : alors même que les modèles en entrée de gamme sont plutôt abordables, on trouve des appareils extrêmement sophistiqués, avec des fonctionnalités pratiques et des finitions de qualité… Mais ils sont souvent trois à quatre fois plus chers ! À vous de savoir si vous voulez un condensé d’innovations — ou si vous cherchez simplement une alternative au séchage naturel à l’air libre sans, pour autant, souhaiter un bijou de la technologie chez vous.

Les premiers prix se situent aux alentours de 200 €. Jusqu’à 300 € environ, vous pouvez trouver des sèche-linge conçus par des marques reconnues, avec des performances satisfaisantes — et suffisantes pour des petits ménages et des besoins ponctuels. Vous identifierez naturellement des limites sur ces produits : certains ont une capacité moindre, d’autres vont consommer un peu plus d’électricité — ou se révéler un peu bruyants. Ces petits inconvénients peuvent être décelés sur tous les sèche-linge, même quand ils sont vendus plus cher ! Ainsi, si vous observez que le niveau sonore du modèle d’entrée de gamme que vous souhaitez est élevé, relativisez : si vous avez l’intention de le mettre au garage, par exemple, il ne vous dérangera pas. En somme, pour être satisfait d’un sèche-linge pas cher, il faut simplement avoir conscience des principaux atouts que vous recherchez (et des points négatifs que vous redoutez !).

Le milieu de gamme se situe entre 300 et 500 €. Ici, vous pouvez commencer à profiter d’innovations alléchantes. On met en place des systèmes autonettoyants qui réduisent le travail d’entretien, on mise sur des capacités supérieures et l'on propose des fonctionnalités intéressantes aux consommateurs. Beaucoup de marques se positionnent sur ces tarifs — et les performances entre deux modèles intermédiaires ne sont pas toujours les mêmes : le prix ne doit pas être votre seul élément de comparaison !

Enfin, au-delà de 500 €, nous considérons déjà que le sèche linge à condensation se présente comme une alternative haut de gamme. À ce prix, vous pouvez aussi vous procurer un dispositif avec pompe à chaleur : si vous utilisez cette somme pour un système à condensation, nous vous conseillons d’être particulièrement exigeant sur tous les critères, car il se doit d’avoir tous les avantages des meilleurs sèche-linges à condensation.

Comment choisir son sèche-linge à condensation ?

Au moment d’acheter votre sèche linge à condensation, vous constatez que les magasins proposent une grande variété de solutions. Comment faire le point et identifier celle qui vous correspond le mieux ? Voici les principaux critères de choix d’un sèche linge qui doivent vous aider dans vos comparaisons.

La consommation électrique

La consommation électrique est un élément de comparaison facile à mobiliser, car les fabricants sont obligés de la spécifier, toujours de la même façon, sur l’étiquette du produit. Comme vous avez pu le lire plus haut, le sèche linge à condensation fonctionne avec une résistance. Il sera donc logiquement plus gourmand en électricité que les appareils misant sur la pompe à chaleur. Malgré tout, vous devez vous rapprocher autant que possible de la note A. Les modèles classés A ou B sont plus onéreux, mais vous permettent aussi de réduire votre facture en énergies.

La capacité

S’il est impératif de prendre en considération la capacité pour comparer les différents sèche-linge entre eux, nous ne pouvons pas vous donner de conseil universel en la matière : tout dépend de vos besoins. Si vous vivez seul ou en couple sans enfants, vous pouvez sans aucune difficulté vous contenter d’un modèle 5 kilogrammes. En revanche, il faudra au moins 7 kilogrammes pour des enfants — et si vous avez une famille nombreuse, vous apprécierez logiquement les grands appareils, pouvant sécher parfois une dizaine de kilogrammes de linge.

Mécanique ou électronique

Le sèche-linge mécanique est moins cher que le sèche-linge électronique. Lorsque vous l’utilisez, vous devez choisir vous-même la durée du cycle de séchage. Le risque est simple : un séchage trop court laissera les vêtements humides et, si cela dure trop longtemps, vous allez dépenser de l’électricité inutilement. Le sèche-linge électronique semble plus pratique, car une sonde mesure l’humidité et permet à l’appareil de s’arrêter dès que tout est sec. Seule ombre au tableau, cette solution coûte plus cher à l’achat, et se présente aussi comme plus onéreuse quand il s’agit de faire des réparations.

Les fonctionnalités

Un sèche-linge avec de multiples fonctionnalités sera naturellement plus attractif. Cependant, il est inutile de dépenser trop d’argent pour quelque chose qui ne vous servira pas ! Par exemple, le départ différé sera surtout appréciable si vous bénéficiez des heures creuses (ce qui n’est pas le cas dans tous les contrats d’électricité). La possibilité d’actionner le bouton « linge délicat » est nécessaire si vous aimez aussi sécher des textiles plus fragiles. L’anti-froissage, quant à lui, plaît surtout à tous ceux qui préfèrent sauter l’étape du repassage.

Comment utiliser un sèche linge à condensation ?

Pour vous assurer que le sèche-linge n’endommage pas vos tenues favorites (et en particulier les motifs), n’oubliez pas de retourner les vêtements avant de commencer le séchage. Vérifiez toujours l’étiquette de vos nouveaux habits, car certains ne supportent pas la chaleur et doivent idéalement sécher de façon naturelle. C’est le cas des pièces en laine, en soie ou en plastique (comme les nappes ou les cirés).

Sur l’étiquette de chaque vêtement, le pictogramme avec un sèche-linge vous aidera à prendre les bonnes décisions :

Un sèche-linge sans point à l’intérieur du cercle vous indique vous pouvez sécher à toute température.

Avec un point, vous devez sécher à basse température (jusqu’à 60 °C).

Avec deux points, vous pouvez sécher à température normale (jusqu’à 80 °C).

Si le pictogramme est barré, vous ne devez pas utiliser le sèche-linge.

Nous déconseillons de mettre les collants au sèche-linge, car ils développent de l’électricité statique et deviennent désagréables à porter : ils sont souvent presque secs en sortant d’une machine qui fait un bon travail d’essorage, laissez-les à l’air libre !

Sur le plan de l’installation, il faut garder en tête que le sèche-linge génère de la chaleur : il faut donc le positionner dans une pièce ventilée, afin d’éviter que la température n’augmente de façon trop importante. De plus, puisque le séchage peut humidifier l’air, il ne faut pas « confiner » cet appareil dans un petit espace, car vous risqueriez de voir des moisissures apparaître.

Quelques conseils pour nettoyer et prendre soin de votre sèche linge à condensation

L’entretien d’un sèche-linge est relativement simple. Il ne faut pas oublier de nettoyer les filtres à peluches après chaque séchage. Utilisez vos mains ou, si vous le préférez, un chiffon sec. Le nettoyage à l’eau peut être effectué épisodiquement : dans ce cas, ne repositionnez le filtre que lorsqu’il est totalement sec.

Pensez également à vider le réservoir d’eau après le séchage. Sur la notice de votre appareil, vous trouverez toutes les instructions à suivre (la démarche n’est pas toujours identique d’un modèle à l’autre, car ils ne sont pas nécessairement conçus de la même façon). Tous les 6 ou 7 cycles, nettoyez le condenseur. Il suffit de la passer sous l’eau.

Si vous nettoyez et entretenez régulièrement votre sèche-linge, vous augmentez ses performances : il travaillera mieux et plus rapidement, ce qui vous permettra de consommer moins d’électricité. Certaines parties comme la sonde d’hygrométrie peuvent s’entartrer avec le temps. Vous pouvez les nettoyer sans devoir démonter tout votre sèche-linge.

Enfin, la partie extérieure du sèche-linge est facile à nettoyer avec un chiffon doux et humide. N’utilisez jamais de détergent trop agressif, car vous risquez de détériorer le plastique.

Comparatif : nos sèche-linges à condensation préférés

Puisque vous connaissez tous les critères qui doivent vous aider à comparer les sèche-linges entre eux et que vous savez parfaitement comment bien entretenir cet appareil, découvrez notre sélection de 10 appareils. Ils ont retenu notre attention pour leurs atouts : bon rapport qualité/prix, innovation ou entrée de gamme intéressante, nous avons varié les prix et prestations, afin de permettre à chacun de trouver une solution adaptée.

Commercialisé pour une somme raisonnable, le sèche linge à condensation Electrolux EDC2086PDW est caractérisé par des performances qui n’ont rien à envier aux modèles situés dans les gammes supérieures ! Pour commencer, il faut savoir que cet appareil est nanti du système intelligent OptiSense. Pour vous, cela signifie que votre sèche-linge va adapter le temps de séchage à la charge et au taux d’humidité. Vous avez la certitude que chaque cycle est efficace, sans risquer de surconsommation électrique, puisque l’appareil s’éteint tout seul quand le travail est terminé.

Si votre contrat d’électricité vous permet de différencier les heures creuses des heures pleines, vous allez pouvoir utiliser le départ différé, afin que le séchage pèse moins lourd sur votre facture. En parallèle, grâce au système de rotation alternée, le linge sort moins froissé, ce qui limite la durée du repassage qui va suivre !

D’une capacité de 8 kilogrammes, cet appareil peut revendiquer une efficacité de condensation notée A et un niveau sonore de 64 dB. Avec un prix vraiment attractif et des petits plus aussi confortables que l’écran LCD, il se présente comme une excellente alternative pour les célibataires ou les familles peu nombreuses.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Efficacité de condensation A
  • smile-o
    Séchage électronique par sonde
  • smile-o
    Bon rapport qualité/prix
  • frown-o
    Pas d'affichage du temps restant
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Pas assez grand pour une famille nombreuse
  • frown-o
    Kit d'évacuation non fourni

Malgré son tarif plutôt attractif, le sèche linge à condensation Hotpoint TCDG51XB ne déçoit généralement pas les consommateurs. Il s’agit d’un modèle électronique, que vous réglez grâce à un écran LCD. Il peut paraître un peu complexe à prendre en main au début, mais vous comprendrez assez vite comment en tirer pleinement parti.

Selon vos préférences, vous avez le choix entre différents programmes : « lit et bain » idéal pour que le linge de maison soit le plus doux possible, « fragile » pour prendre soin des textiles sensibles, « coton », « laine », « synthétique », « charge mixte » ou encore « repassage facile ». Vous avez même la possibilité d’utiliser l’air froid, pour les vêtements qui ne supportent pas les températures trop hautes.

Un témoin de temps restant est ajouté au dispositif, ce qui vous aide naturellement à mieux vous organiser, surtout si vous avez plusieurs lessives à enchaîner ! Avec une capacité de 8 kilogrammes et une efficacité de condensation notée B, cet appareil se base sur des performances très honnêtes. Ce sèche-linge n’est pas livré avec des dizaines d’innovations ou de fonctionnalités étonnantes. Il ne présente pas, non plus, de design particulièrement esthétique. Toutefois, pour un usage classique, il se montre à la hauteur.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Ecran LCD pratique
  • smile-o
    Témoin de temps restant
  • smile-o
    Nombreux programmes
  • frown-o
    Pas d'innovation notable
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Séchage assez long
  • frown-o
    Design peu esthétique

Quand on veut des fonctionnalités confortables, il faut souvent consacrer un budget plus important à son achat. Mais avec le sèche-linge WTE84104FF, Bosch vous propose une expérience très satisfaisante, des innovations et un dispositif pratique — le tout à un prix légèrement supérieur à celui de l’entrée de gamme, mais encore très accessible.

Par exemple, vous bénéficiez du système anti vibrations conçu par la marque, qui permet de diminuer le niveau sonore de l’appareil (ici, 66 dB). Vous pouvez aussi apprécier les touches sensitives très simples et agréables à utiliser, alors même que vous profitez d’une efficacité de condensation notée B. Petit bémol pour les personnes qui peuvent économiser avec les heures creuses : la fonction « départ différé » n’est pas prévue sur cette référence.

Excellent rapport qualité/prix, ce sèche-linge décevra peut-être les grandes familles, car la capacité de 7 kilogrammes reste limitée. Toutefois, ce volume est largement suffisant pour un couple, par exemple. Enfin, si plusieurs programmes sont disponibles pour votre confort, le « prêt à ranger » manque, surtout pour les personnes qui détestent le repassage.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Excellent rapport qualité/prix
  • smile-o
    Innovant
  • smile-o
    Peu bruyant
  • frown-o
    Capacité de 7 kg
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Pas de départ différé
  • frown-o
    Pas de fonction « prêt à ranger » 

Touches sensitives, design soigné, écran LCD : en apparence, le sèche linge à condensation Bosch WTN83200FF offre une expérience plus que satisfaisante à chaque utilisateur. La marque, de son côté, ne manque pas de faire l’éloge de cette création qu’elle qualifie de silencieuse. Naturellement, vous vous doutez sûrement qu’un sèche-linge n’est jamais silencieux. Toutefois, nous accordons à Bosch un bon point, car le niveau sonore de 65 dB est plutôt bas pour un appareil de ce type ! Concrètement, pour parvenir à ce résultat, un système anti vibrations a été ajouté aux parois, sachant aussi que l’isolation a été renforcée.

En concevant un système de séchage sensitif, le fabricant permet à chacun de profiter d’un résultat homogène après chaque cycle. La structure du tambour, de son côté, a été pensée pour minimiser les plis autant que possible. Les programmes, que vous pouvez sélectionner avec un écran LCD lisible et clair, sont variés : textiles sport, séchage automatique, repassage facile, allergy plus ou encore anti plis, vous avez l’embarras du choix.

Véritable bijou technologique, ce sèche-linge se montre très innovant et réellement performant. Nous regrettons l’absence d’un mode séchage rapide. De plus, compte tenu des finitions particulièrement soignées, nous aurions apprécié la présence d’un tambour éclairé. Toutefois, cette fonctionnalité reste rare sur les sèche-linge à condensation : il s’agit simplement d’un petit point perfectible.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Peu bruyant
  • smile-o
    Design soigné
  • smile-o
    Nombreux programmes
  • frown-o
    Assez onéreux
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Pas de séchage rapide
  • frown-o
    Pas de lumière dans le tambour

Par l’intermédiaire d’arguments comme sa capacité de 8 kilogrammes et son prix vraiment attractif, le sèche linge à condensation Oceanic SLCE8W s’impose comme une référence pour toutes les familles qui recherchent une bonne entrée de gamme. La programmation du minuteur est électronique : l’appareil s’arrête de façon autonome quand le linge est sec. Un signal sonore a même été prévu pour vous avertir de la fin du programme.

Sur le plan de la sécurité, le fabricant a mis en place une protection contre la surchauffe, une initiative toujours rassurante. Au total, vous pouvez choisir entre 16 programmes, afin de lancer le séchage le plus adapté aux textiles que vous entretenez. D’une façon générale, ce sèche-linge tient toutes ses promesses de base, mais il n’est pas comparable aux modèles de milieu de gamme pour certaines raisons évidentes.

En effet, quand on opte pour ce sèche-linge pas cher, on fait une croix sur l’écran LCD et sur les petites innovations qui simplifient l’entretien du condenseur, par exemple. Cet appareil est fonctionnel et efficace, puisque sa note de condensation est B. Mais le design et la conception peuvent décevoir, si vous vous attendez à quelque chose de très élaboré.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Rapport qualité/prix très honnête
  • smile-o
    Protection contre la surchauffe
  • smile-o
    Bonne efficacité générale
  • frown-o
    Pas d'écran LCD
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Design peu soigné
  • frown-o
    Défroissage sommaire

Pouvant sécher jusqu’à 7 kilogrammes de vêtements, le modèle Continental Edison CESLCE7 n’est pas forcément conseillé aux grandes familles. En revanche, si vous vivez seul ou en couple, il pourra très certainement vous intéresser ! Situé en entrée de gamme, cet appareil est peu onéreux à l’achat. À l’usage, il consomme autant qu’un sèche-linge classique, puisqu’il appartient à la classe énergétique B.

Cependant, si votre contrat d’électricité vous permet de bénéficier des heures creuses, sachez que vous allez devoir vous organiser pour faire des économies, car ce modèle n’inclut pas de départ différé. Ses fonctionnalités sont très basiques : pas d’écran LCD ou de programme très sophistiqué, il se contente de l’essentiel. Mais parce que sa note de condensation est B et que son niveau sonore reste raisonnable (65 dB), nous vous conseillons ce sèche-linge, particulièrement adapté à un premier achat pour une famille peu nombreuse.

Le contrat de base d’un bon sèche-linge est rempli : un capteur d’humidité permet de contrôler l’état du linge et, ainsi, on évite de prolonger inutilement l’usage. Pour l’entretien, aucun voyant ne vous informera de la nécessité de nettoyer le condenseur ou de vider le bac : il faudra simplement prendre les bonnes habitudes dès le début. Lisez bien le manuel d’utilisation, afin de prendre soin de votre nouveau sèche-linge et d'augmenter sa durée de vie (un conseil valable quel que soit votre choix) !

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Peu onéreux
  • smile-o
    Niveau sonore raisonnable
  • smile-o
    Bonne note sur l'efficacité de condensation
  • frown-o
    Design basique
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Pas d'écran LCD
  • frown-o
    Aucun indicateur pour l'entretien

Il n’a pas toutes les prétentions du meilleur sèche linge à condensation, mais il réalise malgré tout de belles prestations: le modèle Candy GCC7913NB constitue une excellente alternative pour les familles nombreuses ! En effet, sa capacité de 9 kilogrammes est particulièrement utile quand il faut nettoyer et sécher le linge de plusieurs enfants.

Quelques touches spéciales ont été ajoutées au dispositif, afin de vous offrir davantage de confort : le défroissage, idéal pour réduire le travail de repassage, mais aussi le séchage délicat, pour prendre soin de vos textiles les plus fragiles. Le réglage des niveaux de température constitue un atout de taille, sachant qu’un séchage à froid est également possible.

Le départ différé jusqu’à 24 heures est parfait pour profiter des heures creuses et réduire le prix de la facture d’électricité. Sur le plan de l’entretien, vous allez apprécier le bac de récupération Easy Case : il se situe sur le hublot, ce qui facilite le retrait et le nettoyage ! Mieux encore, vous pouvez récupérer l’eau pour arroser les plantes, par exemple. Un témoin lumineux vous précise que le filtre du condenseur doit être lavé, et vous êtes aussi informé quand le réservoir d’eau est plein.

Pour couronner le tout, Candy livre un kit de vidange avec son lave-linge. Si nous devions pointer du doigt un inconvénient, il s’agirait très certainement du rapport entre le prix et l’efficacité : pour un modèle de milieu de gamme, il est dommage que l’efficacité de condensation soit dans la classe C.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Bac de récupération simple à vider
  • smile-o
    Capacité de 9 kg
  • smile-o
    Séchage à froid
  • frown-o
    Assez gourmand en électricité
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Note d'efficacité de condensation C
  • frown-o
    Commandes nombreuses, mais pas toujours très claires

Le sèche-linge Whirlpool DELX70113 est livré avec de nombreux programmes, ce qui vous permet de facilement sélectionner le type de cycle le plus adapté à vos besoins. Par exemple, si vous ne prenez pas le temps de séparer les différents types de textiles au lavage, vous allez apprécier d’actionner la commande « mélange ». À l’inverse, si vous ne nettoyez pas tout de la même façon, vous pouvez choisir entre un réglage « synthétique », « coton » ou « expert laine ». Mieux encore, le fabricant distingue le prêt à porter du prêt à ranger : à vous de déterminer quels sont les cycles les plus adaptés pour vous.

Sur le plan de l’efficacité pure et simple, ce modèle a une note de condensation « B ». Ce n’est pas exceptionnel, mais beaucoup d’autres produits dans la même gamme sont classés ainsi. La capacité de 7 kilogrammes est largement suffisante pour un couple. Pour une famille, en revanche, nous conseillons de vous reporter sur des modèles plus volumineux.

Grâce aux nombreux témoins, vous allez rapidement vous familiariser avec cet appareil : indicateur du filtre, voyant d’avancement du séchage ou encore indicateur anti-pli. Vous avez la possibilité de choisir un départ différé jusqu’à 12 heures. En dépit de toutes ses qualités, il faut reconnaître que cette référence n’est pas des plus récentes : elle ne vous offrira pas d’innovations marquantes. Toutefois, si vous cherchez un sèche-linge flexible et sûr, cette alternative peut vous convenir.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Fonctions « prêt à porter » et « prêt à ranger »
  • smile-o
    Programme spécifique pour la laine et le synthétique
  • smile-o
    Nombreux indicateurs et voyants
  • frown-o
    Capacité limitée (7 kg)
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Assez bruyant (70 dB)
  • frown-o
    Peu d'innovations

On n’a pas toujours besoin du sèche linge à condensation le plus sophistiqué qui puisse exister. C’est la raison pour laquelle, dans notre comparatif, nous valorisons aussi des alternatives efficaces et peu onéreuses, comme le Haier D836W. Nous pourrions reprocher le fait qu’aucun effort particulier n’ait été réalisé pour faciliter l’entretien (pas de voyant pour vous informer qu’il faut vider le réservoir, par exemple).

Malgré tout, ce sèche-linge bénéficie d’une capacité de 8 kilogrammes, ce qui lui permet d’être suffisamment grand pour une famille de 3 ou 4 personnes. Il décline plusieurs programmes de séchage : prêt à ranger, prêt à repasser, extra sec, rafraîchir, serviettes, etc. Ainsi, si vous aimez que votre linge soit doux et agréable à porter ou utiliser, vous allez forcément utiliser ces fonctionnalités qui adoucissent au maximum les textiles.

L’efficacité de condensation est notée C. Nous ne sommes donc pas sur un modèle extrêmement performant : pour un séchage optimal, il faudra miser sur des cycles assez longs, de 160 minutes environ. Pour finir, si vous installez cet appareil dans une pièce fréquentée de la maison, il n’apparaîtra pas comme trop invasif, car son design est plutôt sobre et soigné.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Capacité de 8 kg
  • smile-o
    Programmes pour adoucir le linge
  • smile-o
    Peu onéreux
  • frown-o
    Note de condensation C
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Séchage assez long
  • frown-o
    Défroissage perfectible

Le sèche-linge Brandt BDT561AL a la particularité de se charger par le haut. Il s’agit d’un mode de fonctionnement que l’on ne voit pas très souvent, mais qui peut convenir à certaines personnes. En effet, cette forme est compacte : si vous n’avez pas beaucoup d’espace, vous apprécierez sans aucun doute les dimensions plus que raisonnables du dispositif.

Le revers de la médaille est évident : puisqu’il ne prend pas beaucoup de place, ce sèche-linge n’a pas une capacité importante. On peut sécher uniquement 6 kilogrammes de linge avec : c’est suffisant pour une personne seule, mais compliqué dès lors que l’on est deux. Avec une efficacité de condensation notée C et 3 programmes différents au compteur, on ne peut pas dire que Brandt vous propose ici quelque chose de très performant. Malgré tout, le travail de base est honoré — et certaines personnes n’en demandent pas davantage !

Quelques petits bonus nous ont séduits et encouragés à vous parler de ce sèche linge à condensation : la présence d’un départ différé jusqu’à 9 heures, le choix de mettre en place un témoin de temps restant ou encore la possibilité de régler la température.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Départ différé
  • smile-o
    Température réglable
  • smile-o
    Compact
  • frown-o
    Onéreux compte tenu des performances
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Capacité de 6 kg
  • frown-o
    Efficacité de condensation C

Conclusion : à chaque famille son sèche-linge !

Le choix du meilleur sèche linge à condensation est très personnel : dans ce guide d’achat, vous avez pu constater que chaque appareil possède ses propres atouts, que l’on apprécie différemment selon nos propres souhaits. La capacité reste un critère déterminant : on fuit les modèles 6 kilogrammes pour une famille nombreuse — et on évite de s’encombrer avec une grosse machine quand on vit seul dans un petit appartement.

Vous avez aussi pu voir, dans notre guide comparatif, que beaucoup de sèche-linges à condensation proposent une fonction anti froissage. Toutefois, l’appréciation de chacun est encore différente. Certains pourront sans aucun problème porter un vêtement sorti du sèche-linge tel quel, d’autres se sentiront obligés de repasser.

Pour bien choisir un sèche-linge, n’hésitez pas à revenir sur ce guide (et à le partager avec vos amis). Votre sélection dépendra de la fréquence de vos lavages, la nature de vos vêtements, la taille de votre famille, l’importance que vous accordez à des critères comme la douceur des textiles ou l’absence de faux plis.

Vous voulez d’autres conseils avant de choisir votre propre sèche-linge ? Nous pouvons vous aider, contactez-nous.

Send this to a friend