​Choisir​ ​le​ ​meilleur​ ​multicuiseur​ ​en​ ​2018 : Comparatif, Tests, Avis

Vous aimez les bons plats, seulement cuisiner prend du temps et le résultat n’est pas nécessairement au rendez-vous. C’est simple, il vous faut un multicuiseur.

Intelligent, cet appareil électroménager aux multiples fonctions cuisine à votre place et c’est délicieux. Recettes programmées, cuissons variées et préréglées, c’est simple et pratique. Adopté par les célibataires et encensé par les mères de famille, les grandes marques ont saisi l’engouement et créé leurs modèles.

Lequel choisir ? Quels critères prendre en compte ? Quel est le meilleur multicuiseur ?

Pour vous accompagner, voici un guide d'achat comparatif et des informations essentielles pour chaque appareil.

Ra​ng

Produit

Note

1

Rowenta RH8872WO Air Force Extreme Vision Pro

4,5/5

2

Dyson DC62 

4,5/5

3

Rowenta RY7557WH Clean & Steam

4,5/5

4

Dyson V8 Absolute

4/5

5

Rowenta RH8828WO Air Force Extreme

4/5

6

Dyson V6 Total Clean

4/5

7

Bosh Move 2en1

3,5/5

8

Puppyoo WP521

3,5/5

9

OneConcept Cleanbutler 2G

3,5/5

10

Philips PowerPro Aqua fc6401/01

3/5

Qu’est-ce qu’un multicuiseur ?

Un appareil informatisé

Le multicuiseur est un appareil électroménager qui confectionne des plats à votre place et les cuit selon les préparations choisies. Comment ? Grâce à un bandeau de commandes placé sur le devant. Vous pouvez choisir parmi différentes cuissons préréglées, différentes recettes préprogrammées, un départ différé, tout dépend des fonctionnalités de votre appareil.

Le succès du multicuiseur repose sur une variété de recettes et de cuissons faciles à réaliser, le tout en un temps record ! Selon les appareils, il est possible de  faire bouillir, rissoler, mijoter, frire, rôtir, dorer, cuire à la vapeur ou encore au four. La liste est impressionnante. Certains multicuiseurs réalisent de véritables exploits en exécutant des yaourts, des plats de fruits de mer, des soupes, de la paella et en enregistrant vos recettes préférées. C’est un chef de cuisine que vous vous offrez ! Dernière utilité du multicuiseur, il conserve vos plats en les maintenant au chaud et en les réchauffant si nécessaire.

Éléments du multicuiseur

Un multicuiseur est composé d’une cuve amovible. D’une capacité de 4 à 6 litres selon les appareils, la cuve permet de cuisiner pour plusieurs personnes. Jusqu’à dix doses de riz par exemple ce qui correspond à quinze personnes.  La cuve en aluminium est couverte d’un revêtement anti-adhésif et se retire de l’appareil grâce  à des poignées ou à l’aide de maniques pour éviter de se brûler.  La cuve est graduée sur les parois internes. C’est un instrument de mesure indispensable pour réaliser les recettes.

Le multicuiseur est parfois pourvu d’accessoires : maniques pour éviter les brûlures en sortant la cuve, verre doseur pour mesurer les quantités, spatules, panier vapeur, pots de yaourts, la liste est longue.

Pourquoi acheter un multicuiseur ?

Parce qu’il remplace plusieurs appareils

Avec un multicuiseur, il n’est plus nécessaire de sortir les poêles et les casseroles lorsque l’on cuisine. Les appareils équipés de nombreux programmes peuvent vous faire économiser l’achat d’un wok, d’une sauteuse, d’un four et parfois même d’une yaourtière. Ce qui signifie que l’investissement dans un multicuiseur est rentable. Même si le prix est parfois un peu plus élevé que le budget prévu, l’économie sur d’autres appareils électroménagers est un réel avantage, surtout lorsque l’on connaît le prix d’une cocotte-minute.  

Pour ses programmes et performances

Plutôt poisson vapeur ou cuit au four à 180°C ? Plutôt viande de porc grillée à la poêle ou rôtie au four  à 210°C ? Il faut le reconnaitre, lorsque que l’on se lance dans la préparation d’une viande ou d’un poisson, on cherche comment le cuire et à quelle température. C’est ce que vous évite le multicuiseur. Avec lui, il suffit d’appuyer sur un bouton. C’est ce que l’on appelle les programmes automatiques. Selon les modèles, ils sont répertoriés différemment. Certains le sont par recettes : risotto, confitures, omelette, desserts et yaourts. D’autres le sont par cuisson : vapeur, mijotée, sautée, grillée ou au four. Le nombre de programmes est très étendu. Sur certains appareils, il est possible d’ajouter des recettes grâce à un port usb intégré au multicuiseur. Sur d’autres, il est possible de le connecter à un smartphone ou à une tablette.    

Parce qu’il est facile à utiliser

Les voyants sont clairs, les touches sont tactiles. Les fonctions sont simples et pratiques. Pour chaque programme, on vous apporte des préconisations. Pour la fonction wok, par exemple, le multicuiseur vous prescrira l’utilisation de l’huile. Il vous guidera sur les touches à sélectionner et assurera lui-même la cuisson (temps et température). C’est très appréciable, surtout si l’on débute. Pour la cuisson du riz par exemple, l’appareil peut vous préciser le nombre de grammes à choisir en fonction du nombre de personnes (300g pour 2 à 4 personnes), la quantité d’eau à introduire dans la cuve pour la cuisson des 300g de riz (2 verres) et cuit en fonction du temps requis. Impossible de se tromper, de cuire peu de temps ou au contraire, trop longtemps. C’est ce qui séduit. Un multicuiseur, c’est la garantie de recettes bien réussies.

Les différents modèles de multicuiseur

Le plus célèbre : le Cookéo de Moulinex (groupe SEB)

C’est la réussite du géant de l’électroménager français SEB. En 2016, en France, l’activité du groupe a augmenté de 5,4% grâce aux ventes de cet appareil intelligent. Comment expliquer un tel succès ? Le multicuiseur Cookéo est une révolution pour chaque foyer. Les plats sont bons, faciles à réaliser et vite préparés. L’appareil cuit tout, réalise des recettes variées et dignes de grands chefs. Il vous laisse également beaucoup de temps libre puisqu’il n’est plus nécessaire de surveiller la cuisson, de passer à feu moyen  puis à feu doux, ou encore de remuer les aliments tous les quarts d’heure. Vous lancez la cuisson, le multicuiseur cookéo bipe lorsqu’il a terminé de cuisiner. C’est simple, complet et efficace. Son design a su également séduire. Sa forme est originale, il est moderne et pourvu de touches colorées. Depuis sa création en 2012, le nombre de modèles a considérablement augmenté !

Place à d’autres marques

Cookéo plaît mais il reste cher pour les budgets serrés. D’autres marques ont donc trouvé leur public en proposant des multicuiseurs au rapport qualité/prix plus abordable. Russell Hobbs, Redmond, Cuisinart, Philipps, sont les principaux concurrents de Moulinex. Taille différente, design particulier, poignées pour porter l’appareil,  chaque marque tire son épingle du jeu en proposant également des recettes de plus en plus élaborées et des programmes de plus en plus nombreux. A tel point qu’aujourd’hui, le multicuiseur est connecté !

Des modèles connectés

Qu’est-ce que c’est ? Un multicuiseur connecté est un appareil directement relié à votre tablette ou à votre smartphone. Vous pouvez avoir accès à des vidéos, des conseils et des alertes directement sur votre téléphone. De nombreuses informations concernant votre recette sont proposées : boissons s’accordant avec le plat, valeurs nutritionnelles et liste de courses correspondante. Il est même possible de les découvrir gratuitement en atelier culinaire.

Les avantages et inconvénients des multicuiseurs

Plat sain et bon

Ce sont les différents choix de cuisson qui permettent d’accéder à un tel niveau de cuisine, à un tel goût. Ça mijote, ça bout, ça cuit à bonne température. La température peut varier de 30 à 160°C. De plus, ces appareils peuvent être ouverts à tout moment, un peu comme la porte d’un four. Vous pouvez donc assaisonner votre plat en cours de cuisson.

La cuve du multicuiseur possède un revêtement adhésif ce qui signifie que la cuisine est sans ajout de matière grasse. Pas besoin d’huile ni de beurre, ça ne collera pas comme c’était le cas pour vos casseroles, poêles et moules à gâteaux.  C’est une cuisine saine et si simple à réaliser que la plupart des utilisateurs de multicuiseurs teste des recettes qu’ils n’auraient jamais réalisées auparavant.

Mettre les pieds sous la table

Avec un multicuiseur, il n’est plus utile de sortir les poêles, les casseroles, les récipients et les bols pour mélanger. Vous avez moins d’appareils sur votre plan de travail pour un gain de temps considérable et une vaisselle réduite. De même, la cuisson est automatiquement réglée. Vous pouvez tranquillement lire et vous reposer pendant que ça mijote ou que ça cuit. Se lever pour vérifier que ça ne brûle pas est désormais inutile.

La capacité de la cuve du multicuiseur peut aller jusqu’à 6 litres. Cela signifie que le multicuiseur peut cuisiner pour quatre à six personnes. En plus d’être utilisé au quotidien, il peut cuisiner à votre place pendant que vous profitez de votre famille ou de vos invités.

C’est un peu cher

Bien que la fourchette de prix soit étendue (60 à 400 euros), le multicuiseur reste un investissement. Pensez à détailler les fonctionnalités de chaque modèle pour éviter l’encombrement de programmes inutiles. Le nombre de recettes est très variable, le nombre de programmes aussi. Ce qu’il faut, c’est trouver le bon compromis.

Ça ne remplace pas un four

Bien qu’il soit doté d’une cuisson four, le multicuiseur n’en est pas un. Il ne dorera pas un gâteau et ne cuira pas un poulet rôti comme un four le ferait. Vous pouvez donc l’utiliser pour un gâteau yaourt ou un fondant mais il faut oublier la grande pâtisserie. Ce n’est pas un appareil de boulangerie.

Quel budget prévoir pour un multicuiseur ?

Pour quelques programmes

Le meilleur multicuiseur n’est pas le plus cher du marché. Le meilleur, c’est celui qui vous correspond. Et vous n’aurez pas de mal à le trouver, de nombreux modèles voient sans cesse le jour pour des prix très variés. Dès 70 euros, vous pouvez trouver des multicuiseurs. Ils n’ont certes pas autant de programmes que leurs confrères à 200 euros, mais leur rapport qualité/prix est intéressant. Comptez entre 10 et 30 programmes sélectionnables avec pour certains la possibilité de faire du pain.

Pour des recettes élaborées

 Moyennant 130 euros, vous obtenez un multicuiseur proposant des recettes équilibrées et variées. Les programmes s’apparentent à un livre de recettes. C’est un guide qui vous dit quoi mettre dans la cuve pour réussir votre plat avant de le cuisiner pour vous à bonne température.

La gamme de luxe

A compter de 170 euros, ce sont les Cookéo et les multicuiseurs proposant des centaines de recettes que vous pourrez vous offrir.  La capacité est maximale (6L), la puissance aussi (1600 W) et l’appareil s’occupe réellement de tout. Il calcule la quantité d’ingrédients nécessaires selon le nombre de convives. Il choisit la cuisson à votre place (mode, durée, température). Vous sélectionnez, il cuisine !

Comment choisir son multicuiseur ?

Qu’attendez-vous d’un multicuiseur ? Vous devez définir vos besoins pour ne pas acheter le mauvais appareil. Qu’allez-vous cuisiner ? Pour combien de personnes ?  De quel budget disposez-vous ? Voici les critères que nous vous conseillons de prendre en compte.

Les fonctionnalités

Le nombre de programmes et de recettes varie. Assurez-vous malgré tout que le multicuiseur possède des fonctionnalités basiques mais utiles tels que le réchauffage, le maintien au chaud ou le départ différé.

La taille de la cuve

De 4 à 6 litres, la contenance dépend de votre utilisation. Les célibataires n’ont pas nécessairement besoin de s’encombrer d’un multicuiseur de grande capacité.

La simplicité d’utilisation

Modernes, tactiles, digitaux, ces appareils sont très intuitifs et ne conviennent pas à tout le monde. Il faut aimer les nouvelles technologies et être à l’aise avec elles pour se servir de certains modèles. Sinon, vous risquez de rencontrer quelques difficultés au moment de la prise en main. 

Les modes de cuisson

Si vous aimez la cuisine au four, il faudra investir dans un modèle de multicuiseurs proposant la cuisson 3D. Si l’objectif est de changer votre alimentation en cuisinant à la vapeur ou en mijotant des plats pour votre famille, choisissez des multicuiseurs dotés des fonctions « mijoter, menu, recettes ou vapeur ».  

La puissance

Plus l’appareil est puissant, plus vous gagnez du temps. La durée de préchauffage est réduite et la cuisson est plus rapide.

Le prix

Il faut considérer l’utilité. Comptez-vous vous en servir tous les jours ou uniquement de temps en temps ? Voulez-vous une cuisson simplifiée ou un chef à la maison ? Posez-vous les bonnes questions, la gamme de prix s’étend de 60 à plus de 300 euros.

Les recettes

Plutôt une dizaine ? Une centaine ? Avec des conseils et une possibilité de se connecter ? La quantité de recettes disponible ainsi que le contenu de chacune est un critère important. Si vous débutez, les recettes constituent une aide précieuse.

L’entretien

Il s’agit de la facilité de nettoyage de l’appareil. Que peut-on mettre au lave-vaisselle ? Quels sont les éléments qui se démontent ? Les aliments restent-ils collés lorsque la cuve est nettoyée ? Cela dépend de la matière et du revêtement.

Comment utiliser un multicuiseur ?

Les modèles diffèrent, cependant l’utilisation reste identique et peut être divisé en deux étapes.

1ère phase : préparation de la recette

Selon ce que vous comptez cuisiner, certaines étapes de découpes ou de mesures doivent être préalablement effectuées. Elles sont généralement expliquées par le multicuiseur. Ingrédients requis, quantité d’eau, de sauce, poids des aliments, tout est précisé. Il n’y a que l’ordre à suivre. Il faudra donc découper des légumes pour une ratatouille et mesurer la quantité d’eau pour la cuisson du riz. Toute recette vous renverra vers des étapes qu’il faudra respecter pour réussir sa préparation. L’avantage ? Ces étapes sont accessibles à tout le monde.

2ème phase : la cuisson

C’est cette étape qu’en cuisine, on redoute. Viande trop cuite, accompagnement tiédi, riz collant, plat cramé, ce n’est pas toujours au point. C’est tout l’avantage du multicuiseur. Une fois les ingrédients introduits dans la cuve (légumes, viandes, sauces, condiments, etc), vous n’avez qu’à fermer le multicuiseur et sélectionner la cuisson recommandée sur la recette : « Mijoter », « cuisson plats en sauce », « faire bouillir », « préparation yaourts », etc. Une fois la cuisson choisie, place à la durée. Là encore, c’est toujours la recette qui vous souffle la réponse. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à appuyer sur le bouton « start » et à attendre le signal sonore. La cuisson est gérée à votre place.        

Quelques​ ​conseils​ ​pour​ ​nettoyer​ ​et​ ​prendre​ ​soin​ ​de​ ​votre​ ​multicuiseur

Intérieur

Certaines cuves et couvercles passent au lave-vaisselle. Le corps principal lui devra être soigneusement lavé avec une éponge ou un chiffon sec. Il renferme des éléments électriques et ne peut être passé à l’eau. Enlevez tous les résidus de nourriture collés après chaque utilisation. C’est avec un cure-dent ou un chiffon humide que la résistance chauffante peut être entretenue.

Extérieur

L’extérieur de l’appareil peut être nettoyé à l’aide d’un chiffon humide et d’un peu de savon (hormis le panneau de commande électronique). Il faut également retirer les bouts de nourriture coincés dans les boutons de commande.  Certains appareils sont pourvus d’un récupérateur de condensation. C’est un équipement qui évite à toute plaque d’eau de se constituer en dessous de l’appareil lorsque l’on ouvre le couvercle.

Accessoires

Certains accessoires peuvent être introduits dans le lave-vaisselle. Cependant, les cuillères à riz, cuves et louches se nettoient très facilement à la main. Laissez-les tremper dans de l’eau chaude avec un peu de liquide vaisselle et les aliments se décolleront facilement une fois que vous passerez l’éponge.

Comparatif : Nos multicuiseurs préférés

Parce que les modèles de multicuiseurs sont nombreux, nous avons décidé de vous accompagner dans le choix de celui-ci. Dix modèles ont été sélectionnés. Dix modèles qui constituent nos multicuiseurs préférés et avec lesquels nous avons décidé d’établir un comparatif. Ont été pris en compte de nombreux critères, allant des fonctionnalités à la facilité d’utilisation tout en  considérant le prix et le résultat dans l’assiette !

Le Moulinex Cookeo CE7041 dispose de quatre menus. Le menu « Ingrédients » qui cuit seul vos viandes, poissons, légumes et autres aliments. Le menu « Recettes » où sont préprogrammées les recettes (environ cent), toutes prêtes à vous réconcilier avec la cuisine. Le menu « Manuel » qui vous permet de piloter la cuisson (mode et temps) selon vos envies du moment. Et enfin le menu « Favori » qui mémorise vos recettes préférées.

La capacité de la cuve de 6L permet de cuisiner pour six personnes en moyenne et la puissance de 1200 W permet de cuisiner de nombreuses recettes en moins de 11 minutes (hors préchauffage et rissolage).

Quels sont les points forts ? Grâce à des recettes saines, vous retrouvez une alimentation équilibrée. Vous ne passez plus des heures à les confectionner, vous ne perdez plus de temps en surveillant la cuisson et en faisant de grandes vaisselles. Vous reprenez goût à cuisiner, à bien vous nourrir et c’est excellent pour la santé.

Pourquoi l’acheter ? Outre le gain de temps et une meilleure alimentation, c’est une économie d’argent que d’investir dans ce multicuiseur. Vous n’avez plus besoin de cocotte-minute, de wok ou de sauteuse !

Le petit plus ? Il est facile à utiliser. Quatre touches colorées pour accéder aux quatre menus. C’est simple, clair et moderne. Autre atout, son démarrage décalé. Vous pouvez programmer une cuisson dans les 10 minutes, plus besoin de cuire immédiatement.

Un point faible ? C’est un appareil encombrant. Il prend de la place sur votre plan de travail. Cependant, il peut parfois remplacer les quatre bruleurs des plaques de cuisson.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Les quatre menus
    - Les quatre menus
    - Cuve de 6L
    - Facilité d’utilisation

  • smile-o
    Cuve de 6L
  • smile-o
    Facilité d’utilisation
  • frown-o
    Temps de préchauffage élevé
    - Temps de préchauffage élevé
    - Encombrant
    - Ajout de recettes impossible

    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Encombrant
  • frown-o
    Ajout de recettes impossible

Le Moulinex Cookeo CE701500 est aussi intelligent que le modèle précédent, le CE704110. Intuitif avec quatre menus qui deviennent variés mais indispensables (ingrédients, recettes, manuel et favoris). La cuve est de 6L et la puissance de 1200 W.

Ses points forts ? L’utilisation très simplifiée avec sept modes de cuisson : vapeur, rissoler, douce, mijoter, cuisson sous pression, maintenir au chaud et réchauffer. La diversité des recettes (une centaine allant de l’entrée au dessert). C’est un plaisir pour toute la famille.

Quel intérêt pour le bénéficiaire ? C’est un investissement utile et agréable. Ce modèle de multicuiseur est idéal pour les novices et convient parfaitement à ceux qui aimeraient cuisiner sans passer deux heures derrière les fourneaux. Pour ceux qui manquent d’idée pour les repas, Cookéo les a pour vous.

Son plus ? Son esthétisme ! Un design et une couleur rouge à faire flamboyer le plan de travail !

Son point faible ? Impossible d’ajouter des recettes, il faut se contenter de celles incluses dans le Cookéo. Soyez rassuré, il y en a quand même une centaine !

  • smile-o
    Design rétro
    - Design rétro
    - Sept modes de cuisson
    - Utilisation simplifiée

  • smile-o
    Sept modes de cuisson
  • smile-o
    Utilisation simplifiée
  • frown-o
    Temps de préchauffage élevé
    - Temps de préchauffage élevé
    - Ajout de recettes impossible
    - Encombrant

    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Ajout de recettes impossible
  • frown-o
    Encombrant

Le Cuisinart MSC600E dispose d'une puissance de 1250 W et une cuve d’une capacité de 5,7L. Idéal pour les familles, cet appareil propose également 6 modes de cuisson : braiser, bouillir, mijoter,  vapeur, sauter/dorer et maintenir au chaud. C’est simple, vous pouvez absolument tout cuisiner.

Les points forts du produit ? Les différents modes de cuisson : système de programmation performant permettant de réussir l’intégralité des plats, fonction maintien au chaud qui se déclenche automatiquement en fin de cuisson. Ce multicuiseur cuit tout ce que l’on veut. En plus, la température et le temps sont adaptables.

Quels avantages au quotidien ? La bonne puissance et la grande capacité du produit vous permettent de cuisiner des plats rapidement et pour au moins six personnes. C’est rapide et le plat est réussi.

Le plus de cet appareil ? Il est certifié sans BPA et sans PFOA. En 2017, l’agence européenne des produits chimiques (ECHA) a référencé le bisphenol A à l’unanimité parmi les substances extrêmement préoccupantes, classées « perturbateur endocrinien ».

Son point négatif ? Il n’y a pas de départ différé et la cuve est un peu grande pour une personne.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Cuve de 5,7L
    - Cuve de 5,7L
    - Puissance 1250 W
    - Usage facile

    - Cuve de 5,7L
    - Puissance 1250 W
    - Usage facile

  • smile-o
    Puissance 1250 W
  • smile-o
    Usage facile
  • frown-o
    Encombrant
    - Encombrant
    - Pas de départ différé
    - Manque de recettes

    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Pas de départ différé
  • frown-o
    Manque de recettes

Présentons les fonctionnalités de ce modèle Moulinex Cookeo YY2943FB. C’est un multicuiseur Cookéo traditionnel sauf qu’il est doté d’un port USB. Ce port permet d’ajouter des recettes selon des thématiques répertoriées sur des clés USB, vendues séparément. Six thèmes peuvent être choisis (recettes du monde, traditionnelles, méditerranéennes, asiatiques, bistro et fraîcheur).

Est-ce là le point fort du modèle ? Pas nécessairement car son atout, c’est sa puissance élevée, de 1600 W.  Elle permet d’obtenir une cuisson optimale.

Pourquoi acheter ce modèle ? Pour épater ses invités et sa famille! Non seulement les recettes sont variées mais elles sont simples  à cuisiner. Les clés USB vous proposent des recettes originales de l’entrée au dessert. Pour les thématiques « fraicheur », préparez par exemple, des verrines de haddock et de fèves en entrée, une tajine de cabillaud en plat principal et une panna cotta en dessert. Les conjugaisons sont nombreuses, faites-vous plaisir !

Le plus de ce Cookéo de Moulinex ? Sa cuisson vapeur séduit les jeunes mamans. En vingt minutes, il est possible de cuire des légumes et c’est parfait pour les bébés !

Quels inconvénients ? Le modèle Cookéo USB est équipé d’un port USB mais il est vendu sans les clés. Elles se vendent séparément et individuellement.  Chaque clé contient 25 recettes. Cela correspond approximativement à 15 plats, puis cinq entrées et desserts, moyennant 15 euros. 

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Puissance de 1600 W
    - Puissance de 1600 W
    - Originalité des recettes
    - Sécurité : poignées froides, pieds anti-dérapants

  • smile-o
    Originalité des recettes
  • smile-o
    Sécurité : poignées froides, pieds anti-dérapants
  • frown-o
    Clés USB vendues séparément
    - Clés USB vendues séparément
    - Prix élevé
    - Cordon d’alimentation court

    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Prix élevé
  • frown-o
    Cordon d’alimentation court

Le Moulinex Cookéo + Connect Application YY2942FB est la version connectée du Cookéo traditionnel. En supplément des quatre menus, une application « Mon Cookéo » vous permet d’accéder à de nouvelles recettes et nouvelles fonctionnalités. Vous avez la possibilité de surveiller la cuisson de votre smartphone et de suivre les étapes d’une recette de votre tablette.

Quels points forts ? La puissance de 1600 W, supérieure au Cookéo traditionnel, le maintien au chaud une fois la cuisson finie et enfin, la cuve anti-adhésive de 6L qui permet de cuisiner sans matière grasse et sans que ça ne colle dans le récipient.

Quel avantage pour le consommateur ? L’application « Mon Cookéo » qui permet de suivre les étapes d’une recette pas à pas depuis votre tablette. Tout est sur l’écran et non sur le Cookéo.

Le petit plus ? L’application effectue la liste des courses à votre place, selon les recettes que vous choisissez.

Les points négatifs ? Le prix couteux de l’appareil et l’obligation de devoir connecter sa tablette au Cookéo pour visionner des recettes. Toutes ne sont pas accessibles depuis le Cookéo. 

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Puissance de 1600 W
  • smile-o
    Possibilité de se connecter de son smartphone
  • smile-o
    Simple à utiliser
  • frown-o
    Prix élevé
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Cordon d’alimentation trop court
  • frown-o
    Devoir allumer tablette + Cookéo pour certaines recettes

Le Russell Hobbs 21850-56 possède une cuve d'une contenance de 5L, la puissance de l’appareil est de 900 W. En tout, 11 programmes sont sélectionnables sur un écran digital. C’est très simple.  Vous pouvez choisir une cuisson lente, vapeur, riz, viande, poisson. Vous pouvez utiliser les fonctions  mijoter, soupe, yaourtière, pain, risotto ou gâteau.

Ses points forts ? Le départ différé. C’est pratique, il suffit d’insérer les ingrédients dans le multicuiseur et si vous souhaitez qu’il cuisine pour 20h, il suffit de le programmer.  Le couvercle anti-condensation qui évite que des taches d’eau ne se forment sur le plan de travail.

Quels avantages pour l’acquéreur ? Ce modèle est un bon rapport qualité/prix. La cuve est plus petite, la puissance plus faible mais il est peu cher pour toutes les fonctionnalités qu’il propose. De plus il est doté de multiples accessoires tels que cuillères et doseur.

Son petit plus ? Il fait le pain et les yaourts! Pour des petits déjeuners équilibrés et des brunchs de qualité le week-end, ces deux fonctions sont un pur bonheur !

Un inconvénient ? Il ne met pas de recettes à votre disposition. Vous devrez créer et imaginer vos menus en pensant vous-même à vos accompagnements.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Prix onéreux
  • smile-o
    Fonction pain
  • smile-o
    Fonction yaourtière
  • frown-o
    Pas de poignées (pince ou cuillère pour vider la cuve)
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Recettes limitées
  • frown-o
    Cuve de 5L

Quelles fonctionnalités pour le Redmond RMC-M4502FR ? La puissance de l’appareil est de 860 W. La capacité de la cuve anti-adhésive est de 5L. 34 programmes sont disponibles, 16 sont automatiques, 18 sont manuels (à utiliser pour les accompagnements, soupes et boissons). Un livre de 100 recettes est également fourni.

Les points forts ? Le nombre de préparations réalisables. Il est possible de braiser, de frire, d’élaborer des plats cuisinés, des gâteaux, du pain, des yaourts, de faire rissoler, mijoter. De plus le multicuiseur est équipé d’un système de chauffage 3D. Les plats cuisent par le haut, le bas et les côtés. La cuisson est donc homogène et les vitamines des aliments sont conservées.

Les avantages pour l’utilisateur ? C’est un bon investissement. Pour un prix tout à fait raisonnable, vous gagnez du temps, de l’argent et améliorez votre santé en mangeant sainement.

Le petit plus du modèle ? Sa fonction multi cuisinier. Vous paramétrez le temps et la température de cuisson, de 5 minutes à 12h et de 40°C à 160°C.  C’est idéal pour une viande cuite selon votre préférence et pour la confection de plats mijotés.  

Son inconvénient ? L’appareil est complexe. Difficile de comprendre les fonctions. Il faut s’entraîner !

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Fonction multicuiseur
  • smile-o
    Chauffage 3D
  • smile-o
    Rapport qualité/prix
  • frown-o
    Complexité des programmes
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Puissance limitée
  • frown-o
    Cuve de 5L

Concernant les fonctionnalités du Philips HD3167/77, cet appareil est équipé d’une cuve en céramique aux parois épaisses (2mm) d’une capacité de 5L. La puissance est de 980 W et on compte 16 programmes facilement accessibles grâce à un écran digital tactile.

Les points forts ? Le départ différé, la cuisson adaptée et ajustable de 5min à 15h et de 30°C à 180°C ainsi que le maintien au chaud des plats.

Pourquoi acheter cet appareil ? Pour sa cuisson 3D ! La cuisson est homogène puisqu’elle se fait par en-dessous, par au-dessus et sur les côtés. Egalement attrayant, la qualité des desserts : yaourts, brioches et gâteaux !

Les plus ? Sa technologie Dual Coil. C’est une double résistance dont est pourvue la cuve et qui assure une cuisson plus rapide. La fonction verrouillage enfant, très pratique lorsque vous quittez la pièce.

Le point négatif ? La puissance. Cependant cet appareil reste très efficace pour les cuissons lentes, à savoir les plats mijotés.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Chauffe 3D
  • smile-o
    Résistance de la cuve
  • smile-o
    Verrouillage enfant
  • frown-o
    Puissance limitée
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Cuve de 5L
  • frown-o
    Manque de recettes

Les caractéristiques du Philips HD4749/77 sont assez proches du multicuiseur précédent, le HD3167/77. La puissance est de 980 W. La cuve de 5L est en céramique avec poignées. Ce qui évolue, c’est le nombre de programmes. 22 au total, tous très utiles et vous permettant d’accomplir de nombreuses recettes de l’entrée au dessert.

Les points forts de ce multicuiseur ? Une cuisson homogène grâce à la fonction « chauffe 3D » qui permet de cuire au-dessus, en-dessous et sur les côtés. Le départ différé, le maintien au chaud et le fait que l’appareil soit capable de tout cuire.

Les privilèges au quotidien ? Gain de temps, recettes réussies, cuisson homogène, yaourts et autres desserts succulents raviront les grandes familles comme les célibataires !

Les petits plus de l’appareil ? Le microprocesseur intégré qui permet une cuisson sans surveillance. Le menu favori pour enregistrer les cuissons réussies et personnalisées de vos viandes et autres aliments.

Un inconvénient ? Sa puissance. Malgré un nombre de fonctions conséquent, certaines cuissons peuvent être longues.

Note de la rédaction :

  • smile-o
    Nombre de programmes
  • smile-o
    Menu favori
  • smile-o
    Chauffe 3D
  • frown-o
    Puissance limitée
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Légèrement encombrant
  • frown-o
    Cuve de 5L

Présentons l’appareil Moulinex MK812101 et ses fonctionnalités. Doté d’une puissance de 750 W, d’une cuve anti-adhésive résistante de 5L, le multicuiseur vous propose également 45 programmes de cuisson. Parmi eux, quelques originalités telles que la possibilité de frire des aliments et de préparer du pain.

Quels sont ses points forts ? Le départ différé est une aide quotidienne. Il permet d’anticiper la cuisine et d’éviter aux plats d’être réchauffés. Le maintien au chaud est un autre confort, il vous évite de manger à mauvaise température. Autre atout, la cuisson ajustable. Vous pouvez régler le temps et la température entre 30 et 160°C.

Quels avantages pour vous ? Le « fait maison » est toujours appréciable. Et lorsqu’il est question du pain, des yaourts, des confitures et des soupes, c’est un luxe ! Le prix est un argument. Investir dans cet appareil, c’est gagner du temps et faire quelques économies.

Quel petit plus nous ont conquis ? Le hublot, situé au-dessus de l’appareil. Il permet de jeter un œil sur le bon déroulement de la cuisson. Et aussi la cuve de forme ronde qui garantit une cuisson homogène.

Ce qui nous a déçus ? Le temps de cuisson un peu long. En cause, la puissance de 750 W. L’utilisation également, qui est assez complexe. Les programmes sont nombreux (45 au total) et parfois, on s’y perd un peu !

Note de la rédaction :

  • smile-o
    45 programmes de cuisson
  • smile-o
    Départ différé
  • smile-o
    Cuisson homogène
  • frown-o
    Complexité de l'appareil
    - Onéreux pour un aspirateur d’appoint
    - Absence de petits accessoires
    - Tête d’aspiration incompatible avec certains recoins

  • frown-o
    Cuve de 5L
  • frown-o
    Puissance limitée

Pour conclure

Vous l’aurez compris, le meilleur multicuiseur n’est pas nécessairement celui qui vous propose des centaines de recettes et de nombreuses fonctions. Le meilleur multicuiseur est celui qui répond à vos attentes. Etablir un comparatif, lister les points forts et avantages, c’est vous aider à le trouver. N’hésitez pas à nous contacter pour compléter ce guide en fonction des recettes testées et de votre utilisation sur le long terme. Aidez vos proches qui hésitent entre certains modèles en le partageant. Parlez-en autour de vous et envoyez-le à toute personne  souhaitant offrir un multicuiseur pour un anniversaire ou à l’approche de Noël !

Send this to a friend